Appel pour la paix au Proche-Orient

22 juillet 2014 3 Par Maurice Gardiol

Genève, le 21 juillet 2014

Les membres de l’Appel spirituel de Genève (www.aasg.ch) et de la Plateforme interreligieuse de Genève (www.interreligieux.ch), tiennent à exprimer leur compassion pour les souffrances vécues par tant de personnes, y compris de nombreux enfants, de part et d’autre dans le conflit qui oppose actuellement les autorités de l’Etat d’Israël et celles de la Bande de Gaza.

Ils tiennent, en ces circonstances, à rappeler les principes retenus par l’Appel spirituel de Genève :

  1. Ne pas invoquer une force religieuse ou spirituelle pour justifier la violence, quelle qu’elle soit;
  2. Ne pas se référer à une force religieuse ou spirituelle pour justifier toute discrimination et exclusion;
  3. Ne pas user de sa force, de sa capacité intellectuelle ou spirituelle, de sa richesse ou de son statut social, pour exploiter ou dominer l’autre.

Ils réaffirment que la violence des armes, des agressions, des invectives et du rejet de l’autre, dans cette situation au Proche-Orient comme ailleurs sur la planète, ne fait qu’ajouter violence et malheur, multiplie les victimes et prend des peuples en otage. Encourager et accroitre ainsi peurs et sentiments de haine et d’injustice ne fait que rendre encore plus difficiles les recherches de solutions équitables et pacifiques et nie la part d’humanité qui nous habite toutes et tous.

Ils invitent en conséquence tous les acteurs concernés à mener, avec l’aide de médiateurs compétents et neutres, des négociations permettant la résolution durable des sources des conflits en cours, et à refuser de laisser se dégrader une situation qui ne fait que des perdants et n’engendre que deuils et tourments.

Ils encouragent les diverses communautés civiles, religieuses et spirituelles concernées à s’engager et à prier pour la paix, la justice et la réconciliation.

Voir aussi: