Buts et charte

BUTS

  • Créer les conditions d’un véritable dialogue interreligieux entre les membres de l’association et au sein de la société civile 
  • Susciter et renforcer les relations entre les communautés à Genève et dans sa régionreligieuses à Genève et dans sa région 
  • Entreprendre et réaliser des projets communs et répondre aux demandes dans le domaine interreligieux 
  • S’engager en faveur de l’équité et de la paix

CHARTE

Lors de son Assemblée générale du 17 juin 2014, la Plateforme a adopté une nouvelle formulation de sa Charte:

Nous, membres collectifs et individuels de la Plateforme interreligieuse de Genève rassemblée depuis 1992, conscients de :

  • la richesse du dialogue entre les religions, spiritualités et sensibilités philosophiques diverses
  • notre responsabilité face aux enjeux spirituels, sociaux, économiques et environnementaux actuels,
  • la nécessité de contribuer à la réflexion et au partage des savoirs et des expériences afin de relever ces défis,
  • l’importance de développer des liens entre les différentes composantes de la société,

affirmons notre volonté de :

  • pratiquer un dialogue bienveillant dans un esprit d’ouverture,
  • mettre en oeuvre les valeurs de paix, de solidarité et de partenariat qui nous fédèrent,
  • développer une éthique sociale et bâtir un socle d’actions communes et intergénérationnelles afin de contribuer au « mieux vivre-ensemble »,
  • promouvoir une parole commune et publique porteuse de ces valeurs.

Charte téléchargeable

Ancienne charte de la Plateforme (octobre 1997)

Nous croyons à l’ouverture de l’intelligence et du cœur, à la liberté de qui s’engage dans l’aventure spirituelle. Pour nous, la religion apporte la paix intérieure et incite à rechercher la paix avec les autres. Face aux incompréhensions, aux intolérances et aux exclusions, nous désirons partager le même esprit d’ouverture, de disponibilité spirituelle, d’accueil de la richesse de l’autre, et de respect de son identité profonde. De ce fait, nous refusons tout prosélytisme.

Nous pensons que la véritable rencontre interreligieuse implique que chaque personne donne librement et sincèrement aux autres le témoignage de ce qu’elle croit et de ce qu’elle vit et accueille pareillement le témoignage des autres.

Nous sommes certains que la rencontre entre ce que chaque personne croit vrai et la vérité des autres nous amènera à une meilleure connaissance de la Vérité, ce qui n’entraîne aucun syncrétisme.

C’est au moment où nous commençons à dialoguer sur nos convictions et préoccupations que nous mesurons combien nos vies sont en déficit par rapport à nos idéaux. Nous sommes prêts à faire l’apprentissage de ce cheminement.

Nous espérons que notre rencontre suscitera une dynamique de communication entre nos communautés. Nous savons que chaque jour il nous faut commencer à être ensemble, et ainsi modestement contribuer à réparer les longs siècles d’ignorance, d’hostilité et d’intolérance entre les religions.

Genève a une longue tradition d’ouverture internationale. Notre ville est devenue un carrefour important de relations mondiales. Nous pensons qu’un tel groupe de fidèles est nécessaire, car l’avenir d’une société cosmopolite comme la nôtre se cherche et se trouve sans cesse dans la relation à l’autre.

Pour réaliser les projets communs, il y a des rencontres régulières, des journées annuelles « grand public », des publications, des visites de communauté à communauté. Nous sommes attentifs aux appels venus de l’extérieur qui touchent à l’interreligieux. Conscients de nos responsabilités, nous nous engageons au service de la justice, de la paix et de la sauvegarde de la création.

[/iconbox_top]